Lettre ouverte à Olivier Gonzalez, DG de Twitter France

Publié le 9 Novembre 2013

   Lettre ouverte à Olivier Gonzalez, DG de Twitter France

Cher Monsieur,

Voilà plus de 2 ans que je suis sur votre réseau social et, pour être franche, il m'a énormément apporté professionnellement, car je crois à ce nouveau mode de communication.

 

Les mots qui vont suivre ne sont donc pas une attaque gratuite contre la société que vous représentez.

 

Quand vous avez été nommé en France, la twittosphére, s'est dit, enfin quelqu'un en France. Enfin un interlocuteur. Enfin les dérives couvertes par la législation américaine n'auront plus lieu et la loi française sera respectée...

Mais ça, Monsieur Gonzalez, c'était avant.

Cela fait 3 mois que 12 comptes (oui 12 ) me harcèlent .

Tout y passe : chacun de mes tweets est commenté, mon adresse personnelle ainsi que mon numéro de portable tout comme mes numéros de Sécurité Sociale et de locataire ont été divulgués, des statuts FB (privé ) et des photos ont été publiées. Des insultes racistes antisémites, des menaces de mort, et j'en passe.

3 mois , Monsieur Gonzalez, soit un trimestre de chiffre d'affaires de la société Twitter. Certains comptes ont plus de 1500 tweets uniquement me mentionnant.

Je ne suis pas un personnage connu, et je ne crois pas que cela se soit déjà produit. Un tel déferlement de haine gratuite sur une seule personne, c'est incompréhensible.

Alors vous allez me dire, bloquez les. Mais c'est fait. Sauf que malgré le blocage, ces chers indésirables ont accès à mon compte et peuvent commenter et diffamer auprès de chaque personne qui me suit sur votre réseau.

Nous sommes 2 concernés et nous avons fait 125 signalements Twitter. Oui 125. Mais les comptes sont toujours là.

A croire que le signalement Twitter est aussi utile qu'une bouteille à la mer. Retirez cette option, vous serez plus crédible.

Alors qu'attendez pour agir ?

Que je me suicide (ce harcèlement étant tellement insupportable) , que je me fasse agresser en bas de chez moi ?

Je vous épargne les coups de fils en pleine nuit toutes les 30 secondes pendant des heures....

Si j’avais votre numéro de portable, je vous ferais un transfert d'appel pour vous faire toucher du doigt cet enfer au quotidien. Peut être alors comprendrez vous ce que l'on peut ressentir.

J'ai porté plainte auprès du Procureur de Versailles, j'ai saisi Madame Vallaud Belkacem, je dois rencontrer prochainement un membre de son cabinet (sa loi égalité homme/femme, comprenant une partie sur le cyber harcèlement), je vous ai adressé copie de la plainte. Mais rien... Silence radio. Un silence méprisant, honteux et complice de la part votre entreprise.

Dans notre plainte, nous avons fourni les adresses IP des utilisateurs, vous n'avez donc même pas besoin de les communiquer à justice.

Elles ont été obtenues grâce au concours des services de police.

J'ai même essayé de vous contacter via un de mes followers. Je comprends que vous soyez particulièrement occupé, néanmoins il me semble utile que vous preniez quelques minutes de votre temps pour étudier ce problème qui se reproduira, si ce n’est déjà fait.

Compte tenu de ce harcèlement qui pèse lourdement sur la sérénité de ma vie quotidienne et du laxisme dont fait preuve votre réseau après avoir été maintes fois alerté, sachez que s'il m'arrive quoi que ce soit, votre société et vous même en serez personnellement tenus pour responsables. Vous expliquerez alors à ma fille de 11 ans que vous n'aviez pas le temps d'entendre mes alertes.

Une fausse page Facebook et Copains d'avant avaient été créées. 24 heures après mon signalement, elle étaient fermées... Concernant Twitter, je signale depuis le 30 Août.... Un problème de Jet Lag peut-être?

Je tiens à vous informer que j'irai jusqu'au bout de ma démarche et si mon histoire peut faire office de jurisprudence et qu'enfin Twitter retrouve le doux bruit des gazouillis de l'oiseau bleu, je n'aurais pas tout perdu.

Je reste à votre disposition pour une entrevue, dès que vous prendrez enfin le temps de faire face aux responsabilités de votre entreprise.

A vous lire, Monsieur Gonzalez, et j'espère en plus de 140 caractères.

Salomé

 

Mise à jour le 10/11/2013 : Hier, Twitter a déja fermé 3 comptes.... Mais 2 nouveaux sont apparus. Je souhaite que Monsieur GONZALEZ m'ait entendue.

 

 

 

   Lettre ouverte à Olivier Gonzalez, DG de Twitter France
   Lettre ouverte à Olivier Gonzalez, DG de Twitter France
   Lettre ouverte à Olivier Gonzalez, DG de Twitter France

Rédigé par Salomé Rainbow

Repost 0
Commenter cet article

Frédéric 14/05/2014 05:40

Bonjour,

votre expérience de Twitter est proprement hallucinante, ainsi que l' absence de réactivité des administrateurs. C'est une mise en garde salutaire!
Avez vous fait des progrés significatifs depuis le 10.11.2014?

Cordialement,

Vieuxreac_

Tarzan 14/11/2013 14:52

Bonjour Salomé , je reste sans voix à la lecture de cet article ; je sais que moi, je n'en ferais que 2 bouchées : twitter serait fermé illico , c'est moi qui le bloquerait une fois pour toutes . Même chose pour facebook si je n'y avais pas la paix ; même chose pour mon gsm ! A force d'absence , les lâches qui vous poursuivent trouveraient d'autres proies . Ma paix est sacrée en effet . C'est pas mes méthodes radicales que je la protège . Courage !

Olivier COLLAS 11/11/2013 11:39

Bonjour,
Tu trouveras ci-joint le lien de la parution de la lettre à Mr Gonzalez que nous avons publié.
http://unionrepublicaine.fr/cri-dalarme-envers-twitter/
Ces attaques sont non seulement odieuses, mais surtout inacceptables dans la société où nous vivons. Ces crapules qui lâchement se cachent derrière des pseudos bien à l'abri de leur écran ne mérite que mépris et dédain, mais appellent également à une sanction de justice puisque-ils se présentent en redresseur de tords.
Les pseudos prétextes politiques qu'ils essayent de mettre en valeur n'ont aucun fondement. Mon association "Union Républicaine" t'apporte tout le soutien de ses membres afin que cesse ce lynchage.
Nous restons à tes côtés pour poursuivre ces voyous et te soutenir.
Amitiés sincères

baert alex 09/11/2013 20:04

Bonjour Salomé,
Je suis effaré par ce que je viens de lire: un tel déferlement de haine est abject et incompréhensible. Tenez-bon, c'est à la maman que je m'adresse, même si, j'en conviens, toujours plus facile à dire qu'à faire...Chère Salomé, je ne vais plus sur Twitter, je ne dispose pas de la force nécessaire pour faire face aux hordes de personnes haineuses. Je suis juif, homosexuel et donc aussi aberrant que cela puisse paraître, aussi une cible de choix! Je vous garde même si, nous ne nous connaissons pas, précieusement dans mes pensées... Tenez- bon, puisse votre lettre bouleversante, à juste titre entendue. Alex Baert.

Amin 09/11/2013 19:14

Waouh, j'ai tout lue en tombant par hasard sur le tweet avec le lumen dans la partie "Découvrir" de Twitter mais j'avoue que ça m'a pas l'air facile pour toi... Tu dois rester courageuse fasse a ce genre de personne même si j'imagine que cela ne doit pas être facile mais je pense que si cette histoire était plus connue tu aurais du monde derrière toi... Courage & j'espère que sa va s'arranger pour toi ;)